Archives par mot-clé : Jean Monnet

Eric Bussière

Lundi 6 mai 2024, 18h-20h, amphithéâtre Descartes (La Sorbonne)

Eric Bussère, Professeur émérite de Sorbonne Université, est venu présenter son ouvrage L’Europe de Jacques Delors paru en février 2024. Il est revenu sur l’ancienneté de la vision européenne de Jacques Delors, ancré sur une réflexion ancienne, issue notamment de son passage au Commissariat au Plan dans les années 1960, soit bien avant son magistère à la tête de la Commission européenne, exercé de 1985à 1995.

Note du GIS Euro-Lab réalisée à l’occasion des rencontres européennes du CESE, 27-28 mars 2024

A l’occasion des rencontres européennes du CESE (Conseil économique, social et environnemental) des 27 et 28 mars 2024, le GIS Euro-Lab a été sollicité pour réaliser une note proposant un Bilan de la 9e législature du Parlement européen (2019-2024).

Plusieurs chercheurs et chercheuses du GIS Euro-Lab ont ainsi réalisé cinq synthèses sur cinq thématiques centrales à la veille des élections européennes du 9 au 13 juin 2024.

La présentation de la note sur Environnement et agriculture a été réalisée par la Prof. Estelle Brosset et le Prof. Laurent Warlouzet.

La note est disponible ici.

Jean Quatremer

Mercredi 3 avril 2024,  17h30-19h30, amphithéâtre Molinié (Maison de la recherche)

L’Europe incarnée et révélée par l’ultimate insider, Jean Quatremer, correspondant Europe à Libération depuis un tiers de siècle, dans une conférence sans concessions délivrée à Sorbonne Université.

Un séminaire praticien particulièrement vif, alternant provocations, imitation de Jacques Chirac, et analyses denses, en particulier sur les perspectives limitées d’une coalition entre les trois groupes de droite et d’extrême-droite après la prochaine élection européenne du 9 juin. Une élégie fédéraliste, qui se désespère de l’Union et plus encore des États.

Ce séminaire praticien, organisé avec Hans Stark pour les étudiants de master de Faculté des Lettres Sorbonne Université, est co-financé par la Commission européenne à travers la Chaire Jean Monnet GreenEUHist.

Avertissement : les points de vue et avis exprimés n’engagent que leur(s) auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement ceux de l’Union européenne ou de l’Agence exécutive européenne pour l’éducation et la culture (EACEA).

Anaïs Berthier

Les enjeux environnementaux des élections européennes

Anaïs Berthier, Directrice du bureau bruxellois de l’ONG Client Earth, nous a présenté son métier de lobbyiste pro-environnementale, à la tête d’un bureau d’une soixante de personnes spécialisées dans le droit de l’environnement. Elle nous a narré sa longue bataille, lancée en 2008, pour que la Commission respecte la Convention d’Aarhus et autorise ainsi les citoyens et ONG à contester certaines de ses décisions.

Elle est ensuite revenue sur le renversement des débats environnementaux au Parlement Européen, marqué par une contestation croissante des législations environnementales depuis la mi-2023, avec des exemples concernant les pesticides, la biodiversité ou la responsabilité des multinationales.

Ce séminaire praticien organisé dans le cadre de la Chaire Jean Monnet GreenEUHist s’est tenu le 13 mars 2024, avec une co-animation de Hans Stark (Sorbonne Université, UFR de LEA) et Laurent Warlouzet (Sorbonne Université, UFR d’histoire).

Michel Derdevet & Annabelle Livet

Mercredi 7 février 2024,  17h30-19h30, amphithéâtre Molinié (Maison de la recherche)

Portant sur les défis de l’énergie, la conférence a réuni Michel Derdevet, président de Confrontations Europe et de la Maison de l’Europe, et par ailleurs ancien d’EDF, de RTE et ENEDIS, ainsi qu’Annabelle Livet, chercheuse à la Fondation pour la Recherche Stratégique, experte sur l’énergie et sur l’Allemagne, où elle a effectué une partie de ses études.

L’exposé à deux voix a porté sur la relance du nucléaire civil et ses enjeux, climatiques mais aussi industriels, ainsi que sur le renouvelable, et sur l’impératif de flexibilisation du réseau qu’il implique. Le recours à l’hydrogène a ainsi été évoqué. Les aspects géopolitiques (menace russe, dialogue franco-allemand et franco-italien parfois difficiles), environnementaux et économiques ont constamment alimenté les discussions.

Dominique David

Mercredi 6 décembre 2023, 17h30-19h30, amphithéâtre Molinié (Maison de la recherche)

Lors de la troisième séance du “séminaire praticien”, Dominique David a présenté une intervention portant sur “L’Union européenne face à la multiplication des conflits militaires dans le monde”.

Directeur exécutif du think thank IFRI et rédacteur en chef de la revue Politique Etrangère et codirecteur du RAMSES, Dominique David a enseigné dans différentes universités et écoles tels l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, l’Institut d’études politiques de Paris ou encore l’école spéciale militaire de Saint-Cyr (Coëtquidan) et est l’auteur de plusieurs ouvrages comme Sécurité – l’après New York (2002) et Une histoire du monde. 40 ans de relations internationales (co-publié avec Thierry de Montbrial, 2019).

Après avoir rappelé que l’Union européenne a été construite sur l’héritage de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le refus du nazisme, la réconciliation franco-allemande et les critères de Copenhague (juin 1993), Dominique David a souligné que l’Union européenne s’est longtemps présentée à la fois comme un modèle économique et comme un régulateur, notamment dans la gestion des relations internationales en vue de développer une politique de sécurité commune. Les crises actuelles remettent cependant en cause ce double visage.

Le “changement d’époque” actuel laisse à penser que l’Union européenne ne se définira ni comme une puissance dotée de toutes les puissances nationales ni comme une Confédération. Ces deux modèles idéologiques qui ont longtemps été des moteurs de la construction européenne semblent aujourd’hui être dépassés. En effet, les crises successives ayant récemment marqué l’Union donnent à voir la complexité de l’Union européenne en révélant ses blocages idéologiques et invitent à inventer autre chose en intégrant de nouvelles priorités, et ce, en prenant en compte davantage les préoccupations des États d’Europe de l’Est récemment intégrés au sein de l’Union.

Stefan Rating

Mercredi 22 novembre 2023, 17h30-19h30, amphithéâtre Molinié (Maison de la recherche)

Lors de cette deuxième séance des séminaires praticiens, Stefan Rating, est intervenu sur “les enjeux actuels de la politique de la concurrence et du contrôle des géants du numérique”.

Expert dans le domaine des télécommunications et de la biotechnologie, Stefan Rating est actuellement  avocat au cabinet Marimon Abogados. Fonctionnaire de la Commission européenne pendant quatorze ans, il a été, parmi les nombreuses fonctions occupées, assistant du Directeur général de la DG Concurrence, porte-parole du Commissaire européen des marchés et de la concurrence, Karl Van Miert ou encore membre du Service juridique de la Commission européenne.

Thierry Chopin

Mercredi 25 octobre, 17h30-19h30, amphithéâtre Molinié (Maison de la recherche)

La première séance du cycle du “séminaire praticien” organisé conjointement par le master recherche du département d’histoire et le master d’affaires européennes du département de LEA, a accueilli pour sa séance inaugurale Thierry Chopin. Son intervention a porté sur les enjeux qui sous-tendent les élections européennes de juin 2024.

Thierry Chopin est conseiller spécial à l’Institut Jacques Delors. Docteur et habilité en sciences politiques, il est Visiting Professor au Collège d’Europe à Bruges et enseigne également à Mines Paris – PSL.

Il a été directeur des études de la Fondation Robert Schuman, conseiller scientifique au Centre d’analyse stratégique (aujourd’hui France Stratégie, organisme rattaché directement au Premier ministre) et consultant au Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. 

Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’Union européenne dont : La fracture politique de l’Europe (Larcier, 2015); avec Jean-François Jamet et Christian Lequesne, L’Europe d’après  (Lignes de Repères, 2012); avec Yves Bertoncini, Politique européenne. Etats, pouvoirs et citoyens de l’Union européenne (Presses de Sciences Po-Dalloz, 2010). Il a codirigé, avec Michel Foucher, entre 2007 et 2018, le Rapport Schuman sur l’Europe. L’état de l’Union.

Il a présidé le Comité de réflexion et de propositions pour la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) dont le rapport, remis à Clément Beaune, alors Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, a été publié sous le titre : Une Europe pour aujourd’hui et pour demain. Souveraineté, solidarités, identité commune, La Documentation française, 2022.

Chaire Jean Monnet

Attribuée à l’été 2023 par l’Union européenne pour trois années, la chaire Jean Monnet GREENEUHIST permettra à une équipe autour de Laurent Warlouzet de développer des activités d’enseignement, de recherche et de dissémination autour des études de l’Union européenne, et en particulier sur l’histoire des politiques environnementales européennes (en lien avec l’ANR-DFG ELEMENT).

Il est notamment prévu de tenir un “séminaire praticien” en coopération entre le master recherche du département d’histoire et le master d’affaires européennes du département de LEA (en coopération avec les deux directeurs du master, Hélène Dewaele et Hans Stark, ainsi que Thibault Maillet).

Cette série de séminaires a été inaugurée par une conférence magistrale de Thierry Chopin (Institut Jacques Delors) le 25 octobre 2023 sur les enjeux des élections européennes (ici).

Programme :

– 25 octobre 2023 : Thierry Chopin (Institut Jacques Delors) le 25 octobre 2023 sur les enjeux des élections européennes.

– 22 novembre 2023 : Stefan Rating (cabinet Marimon Abogados, ancien porte-parole du commissaire à la concurrence) sur le contrôle des géants du numérique.

– 6 décembre 2023 : Dominique David (directeur exécutif de l’IFRI) sur l’Union européenne face au défi des conflits militaires.

– 7 février 2024 : Michel Derdevet (Professeur au Collège d’Europe de Bruges et à l’IEP de Paris) et Annabelle Livet (chargée de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique) sur les défis de l’énergie.

– 13 mars 2024 : Anaïs Berthier (Directrice du bureau bruxellois de l’ONG Client Earth) sur le métier de lobbyiste pro-environnementale.

– 3 avril 2024 : Jean Quatremer (correspondant Europe à Libération) sur le fonctionnement du Parlement Européen, les enjeux des élections et le métier de journaliste correspondant à Bruxelles.

– 6 mai 2024 : Eric Bussière (Professeur émérite à Sorbonne Université) sur son livre L’Europe de Jacques Delors paru en février 2024.